lundi 10 mai 2021

Gui d'Ussel, troubadour du Limousin

TROBAR SELFIE s1t8
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Ussel #Corrèze #Limousin #Aquitaine #chevalier #chanoine
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
Retour vers 💻 TROBAR SELFIE
Sur la route d'Ussel…
…Tout ne semble pas rose pour le sire Gui. Il a beau être associé à ses trois frères pour la bonne conduite des seigneurie et château d'Ussel en Limousin, les premiers vers de la chanson laissent à penser à quelque déprime.
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Vatican Lat 5232 (miniature), Milan BA-R71sup (partition)
Mise à part la forme poétique en vogue où l'amoureux ne saurait aimer sans souffrir, le troubadour est épris de deux dames, ce qui est susceptible d'engendrer des situations hasardeuses.
Autre facteur de turbulence en ses belles amours, Gui est chanoine à Brioude et Monferrand en Auvergne.
Quand bien même au Moyen Âge, cette fonction honorable dans l'Église ne requiert pas forcément d'être entré en religion, elle est peu compatible, selon la plus éminente hiérarchie catholique, avec l'écriture de chansons qualifiées d'inconvenantes.
Suite à la réception d'une missive suffisamment explicite et probablement menaçante, Gui d'Ussel cesse toute pratique de l'art du trobar pour lequel il a grand talent.
C'est que l'injection est signée par un personnage haut placé dans l'Église : le légat du pape Pierre de Castelnau.
Ce dernier n'a rien d'un tendre. Il est même redoutable dans l'exercice de sa “sainte” mission d'extirper toute hérésie dont celles des "Bons Chrétiens" ou cathares.
Mais à jouer d'un zèle excessif, le légat excède la haute noblesse, à commencer par Raymond VI, le puissant comte de Toulouse. C'est probablement lui qui commandite son assassinat lequel fournit le prétexte à la croisade contre les Albigeois.
Trois miniatures représentent Gui d'Ussel. Deux rappellent son état de seigneur et chevalier pendant que la troisième (voir ci-dessus) est plus en phase avec sa charge de chanoine.
ces miniatures apparaissent respectivement dans les manuscrits
👈 Fr854 et Fr12473 👉

samedi 8 mai 2021

Raimbaut de Vacqueyras, chevalier et poète provençal

TROBAR SELFIE s1t7
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Vacqueyras #Vaucluse #Provence #Orange #chevalier
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
Retour vers 💻 TROBAR SELFIE
En mai, fais ce qu'il te plaît ?
Évidemment ! Surtout si on se laisse prendre par la vivacité de la danse chantée "Calendes de Mai" (un vrai tube du XIIe siècle !), une estampie synonyme de joie de vivre.
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Vatican Lat 5232 (miniature), Bold 264 (danseurs) et Fr22543
Pourtant les premiers vers n'incitent à la liesse.
Il faut heureusement ne déceler ici qu'un principe de composition poétique pour mieux sublimer le sentiment courtois.
Car le troubadour est réellement sensible à l'éveil de la nature, mais il relativise celui-ci, dans la mesure où il n'en déduirait que déplaisir sans un signe de la dame de ses pensées, à laquelle il déclare clairement sa flamme dans les vers qui suivent.
in manuscrit E-ms146

De souche modeste, Raimbaut, fils de chevalier, eut autant d'habileté pour composer des chansons que pour manier les armes.
C'est pourquoi, il fut accueilli et apprécié en diverses cours bien au-delà de sa provence natale.
Raimbaut est représenté dans quatre miniatures dont trois où la présence du destrier atteste de son état de chevalier.
ces miniatures apparaissent respectivement dans les manuscrits : Fr12474, Fr854 et Fr12473
A cependant été retenue et préférée pour le montage, la quatrième où la posture semble plus logique pour chanter et faire danser.
Vatican Lat 5232

mercredi 5 mai 2021

Jaufré Rudel de Blaye, l'amoureux lointain

TROBAR SELFIE s1t6
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Blaye #Gironde #Aquitaine #Antioche #Croisade
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
Il serait impensable de ne pas faire référence en mai à Jaufré Rudel et à sa sublime chanson Lan quan li jorn son lonh en mai.
Le sujet de la chanson n'est toutefois pas l'allongement des jours en ses fiefs et château de Blaye en Gironde.
Les ruines du château de Jaufré Rudel à Blaye © Hervé Berteaux
Jaufré a en tête et au cœur, selon la légende dont découle sa vida, une princesse dont il est devenu épris pour le seul bien qu'il a entendu dire d'elle par des pèlerins revenus d'Antioche.
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Fr12473 (enluminure), Fr854 (bulle) et Fr20050 (chanson)
Histoire vraie ou fausse, peu importe, car cet amour dit de loin inspire le poète qui, dans ses chansons, sublime au plus haut point le sentiment amoureux.
On ne conserve malheureusement que peu de chansons dont quatre avec mélodie, ce qui est cependant suffisant pour attester de son immense talent.
La légende se construit toutefois sur un fait réel : Jaufré Rudel participe à la deuxième croisade (1147-1148) auprès d'Aliénor d'Aquitaine qui accompagne son mari, le roi Louis VII. Cette expédition s'attarde notamment à Antioche, chez l'oncle de la reine.
On ne sait rien de Jaufré Rudel dans les années qui suivent la fin de la croisade.
Fait-il partie des victimes de cette dernière qui ne fut en rien glorieuse ?
👈Fr12473 - Fr854👉
La légende lui attribue de mourir dans les bras de sa princesse lointaine, après être tombé gravement malade pendant la traversée.
Jaufré Rudel est assurément mon troubadour préféré. Il est présent dans deux de mes disques dont un qui lui est intégralement dédié.
J'ai également interprété son rôle pour un documentaire d'arte qui lui était consacré dans la citadelle de Blaye et il m'a inspiré plusieurs créations que j'espère compléter prochaînement par un roman.
Enfin l'écoute que je propose est une version de la vida et de la chanson enregistrés en direct lors du plus important festival de musique ancienne de Pologne, à Jaroslaw.
Dans le cadre du duo Cortesia, je partageais la scène avec Léo Richomme qui chante et joue du ney pendant que je récite et joue du santur.
Le duo Cortesia et le CD Jaufré Rudel évoqués ci-dessus
👈“Lan quand li jorn” en concert 💿 “Jaufré Rudel”👉

dimanche 2 mai 2021

Gaucelm Faidit, troubadour limousin en hommage à Richard Cœur de Lion

TROBAR SELFIE s1t5
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Auvillar #Uzerche #Corrèze #Limousin #Aquitaine
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
En écho au récent article "le roi absent" paru dans Magazine#Terressens, je n'oublie pas que Richard Cœur de Lion fut également considéré comme troubadour, tel son arrière grand-père Guillaume IX d'Aquitaine.
Il composa notamment la poignante complainte "Ja nuls homs"💿alors qu'il se morfondait en captivité (1193-1194) au château de Trifels (en actuelle Rhénanie-Palatinat) où j'ai eu le privilège de présenter ma création sur les croisades.*
💿 À écouter en version instrumentale (flûte de corne) sur le CD "La Dame à la Licorne"*
Écrite en occitan, cette chanson est principalement conservée dans les manuscrits dits de trouvères et donc en langue d'oil, avec pour conséquence visuelle que Richard ne bénéficie pas d'enluminures comme les troubadours qui apparaissent dans la présente série "TROBAR SELFIE".
Afin de parer à cet oubli, j'ai convié Gaucelm Faidit qui fréquenta sa cour et composa pour son décès en 1189, l'émouvante chanson "Fortz chausa" dont la musique est notée dans deux manuscrits.
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Fr854 (enluminure) et Fr20050 (partition)
Né en Corrèze, à Uzerche, Gaucelm Faidit écrivit beaucoup de chansons suffisamment plaisantes pour fréquenter de nombreuses cours, dont celle de Richard.
Les deux enluminures qui le représentent se ressemblent et le placent en compagnie de son épouse Guilhelma Monja.
👈Fr854 - Fr12473👉
Cette présence est logique car cette dernière l'accompagnait dans toutes ses pérégrinations, y compris les plus lointaines (Italie, Hongrie et peut-être Constantinople, lors de la quatrième croisade à laquelle Gaucelm Faidit est supposé avoir participé).
Les deux CD évoqué ci-dessus
👈💿"La Dame à la Licorne" 💿"Croisades"👉

vendredi 30 avril 2021

Marcabru, troubadour gascon

TROBAR SELFIE s1t4
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Auvillar #Landes #Aquitaine #Gascogne
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
Au dernier jour d'avril …
Ainsi commence la pastourelle.
A contrario de la plupart des troubadours, Marcabru n'est pas de souche noble.
Son entrée dans la vie est même plutôt mouvementée.
Il est abandonné dès sa naissance devant la porte d'un gentilhomme, lequel heureusement le recueille et l'élève.
Ainsi apprend-il la musique et l'art de composer des vers.
Son talent est tel qu'on le retrouve plus tard auprès des grands, dont la reine de France, Aliénor d'Aquitaine.
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Fr12473 (enluminure) et Lat3719 (partition)
Mais chanter l'amour courtois à une dame de haut rang lui attire les foudres de son mari, le très (ou trop) pieux roi Louis VII qui le chasse de sa cour parisienne.
Son talent reconnu lui permet cependant de poursuivre sa carrière çà et là, carrière dont on ne sait guère le déroulement.
Marcabru laisse à la postérité une quarantaine de poèmes.
Sept d'entre eux sont notés avec mélodie dont la présente pastourelle.
Une écoute ?
La chanson « L'autrier ièr, a l'eissida d'abriu » fait partie de ma discographie et s'écoute en ligne 👉 💿

lundi 26 avril 2021

Pierre de Bossinhac

TROBAR SELFIE s1t3
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Hautefort #Dordogne #Périgord
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
Quand le doux temps d'avril … ne te découvre pas d'un fil.
C'est au printemps et à l'énergie que déploie la nature que se réfèrent généralement les troubadours pour nourrir leur inspiration.
Beaucoup d'entre eux - dont le présent Peire de Bossinhac qui officiait au château de Hautefort en Dordogne - commencent leurs chansons par une strophe dite printanière.
Mais attention, derrière ce rappel vivifiant d'une végétation qui retrouve ses feuilles, au son joyeux des oiseaux qui gazouillent, il ne faut pas toujours et seulement espérer des propos charmeurs, légers et tendres selon quelque cliché accordé volontiers au terme de troubadour.
Peire de Bossinhac, comme l'indique sa biographie (vida) et la chanson du mois d'avril, sait trouver de bons sirventes (complaintes critiques ou satiriques), notamment pour se plaindre des femmes.
☝ in manuscrit Fr1562
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Fr854 (enluminure) et Fr22543 (partition vide)
Est-ce sa position sociale de clerc, d'où la tonsure, qui, sans qu'il soit forcément entré en religion, lui impose d'être dans l'esprit de cette dernière où les femmes ne sont guère à l'honneur sauf quand il s'agit de les accabler et de leur attribuer toutes culpabilités ?
Pressée d'en finir, Peire de Bossinhac, n'attend même pas une deuxième strophe pour signifier qu'il aimerait avoir assez de volonté pour les châtier quand elles faillissent.
Ben volgr' aver en mi
Poder de tal trobar,
Cum pogués castiar
Las domnas de falhir,
La remise en question de cette courtoisie fait l'objet d'une causerie que j'anime avec quelque humour en toutes contrées de France et de Navarre voire au-delà ! 👉 💻 À mort ? Amor !

samedi 24 avril 2021

Béatrice, comtesse de Die

« TROBAR SELFIE » s1t2
#Troubadours #poésies #lyrique #chansons #musique #musicologie #enluminure #médiéval #medieval #moyenage #Die #Drôme
article made in #Condom #Ténarèze #Gers #Gascogne #Occitanie
Cette deuxième étape met à l'honneur une « trobaritz » ou, selon une traduction plus efficace qu'élégante, une femme-troubadour.
À considérer ce que transmet l'ensemble des manuscrits, les trobaritz sont nettement moins nombreuses que leurs pairs masculins.
Il en est logiquement de même pour leur production poétique. Et le pire est atteint avec une seule mélodie conservée, en l'occurrence la chanson "A chantar" qui apparait en fond d'image.
Enfin, pour ce qui intéresse la série TROBAR SELFIES, les enluminures, les trobaritz ne sont que 3 face à 91 troubadours (3,19% !).
Faut-il penser que les troubadours, versus masculins, que l'on dit champions de la fin'amor n'étaient pas aussi courtois dans la vie que dans leurs poésies ?
Ont été sollicités pour ce montage : les manuscrits Fr854 (enluminure) et Fr844 (partition de la canso « A chantar »)
in manuscrit Fr12473 👇
 Guillaume IX

À considérer la chanson de Béatrice de Die, dans laquelle elle se plaint des infidélités et du comportement du seigneur Raimbaut d'Orange, lui même troubadour, il est tentant de répondre par l'affirmative.
Je ne le ferai pas, espérant que, dans les rencontres à venir, hélas à majorité masculine, il y aura néanmoins matière à nuancer.
Une causerie sur la courtoisie à découvrir sur mon site À mort ? Amor !