mardi 15 décembre 2020

Médiéval…Auch

Manuscrits… et chuchotements auscitains
#médiéval #medieval #moyenage #Renaissance #manuscrits #musique #musicologie #enluminure #psaltérion #chalumeau #flûte #jongleur #jongler #tropaire #graduel #Gers #Auch #auscitains
Perplexe quant à l'enchaînement actuel de phases de confinement/déconfinement, quant à contempler des horizons professionnels plutôt brumeux, et enfin, méfiant quant aux communications officielles où les contradictions sont foisons, je maintiens avec grand plaisir mes escapades dans les manuscrits médiévaux, lesquelles ne connaissent pas de couvre-feu (disposition d'origine médiévale pour limiter les risques d'incendie !).
Par désir de modération géographique, je reste toutefois dans le Gers, précisément en son chef-lieu, Auch, histoire de mettre en valeur quelque patrimoine local, peu connu puisque caché dans le doux secret des bibliothèques et autres lieux de conservations.
Bien m'en prend puisqu'une première enluminure du quinzième siècle m'invite directement à l'étude.
👈 source indiquée en bas du visuel).
J'ai cependant une idée en tête quant au présent partage et poursuit ma remontée du temps, destination la fin du dixième siècle. M'y m'attend un manuscrit de la Bibliothèque Nationale de Paris, dit Latin 1118, mais dont l'origine est authentiquement auscitaine.
Cet ouvrage compile des chants religieux. Il est cependant étonnament illustré par des représentations de musiciens, danseurs et jongleurs, évidemment profanes, à l'exception du premier personnage, qui n'est autre que le roi David 👉.
Sans entrer dans trop de détails qui passionnent les musicologues médiévistes, dont je suis, cet ouvrage est précieux. C'est une compilation de chants religieux de plus de mille ans où apparaît - ce qui est encore rare - un système de notation musicale, bien différent des partitions en usage aujourd'hui. Les signes (en noir) qui apparaissent au dessus des paroles en latin sont à la fois des notes et des indications dynamiques pour appréhender le chant. Ces signes sont appelés des neumes. Grâce à ces derniers, il est possible d'interpréter la totalité de répertoires aussi conséquents que celui du grégorien.
Quant au roi David, il joue d'un instrument d'origine galloise, le crwth. Ce choix de l'enlumineur est peu commun, le roi David posant généralement avec une harpe qu'il accorde afin de rechercher l'harmonie du monde.
👆 Fresteu (flûte de pan) - Chalumeau (anche simple) avec un jongleur 👆
👇 Un chanteur (bouche ouverte !) - Rotte (sorte de cithare double) 👇

👆 Cor et tambourin à corde ou psaltérion - Double chalumeau et autre jongleur 👆
👇 Clochettes et danse 👇
C'est donc sur ce tintement de clochettes que je m'en retourne en notre siècle, prêt à échanger avec qui bien vouldra et proclamer quelles que soient les circonstances : passez de bonnes fêtes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire